Apprenez les secrets

des rebouteux & des guérisseurs !

Recevrai-je un diplôme de « guérisseur », de « magnétiseur » ou de « rebouteux » ?


Non et oui.


Non, on ne peut diplômer quelqu’un qui n’est pas guérisseur en lui-même. C’est aussi absurde que de diplômer un artiste qui n’en est pas un. Un artiste a-t-il besoin d’un diplôme ?! Je m’efforce de repérer les personnes qui sont déjà des guérisseurs dans l’âme, et les entraîne à exprimer leur potentiel. Il n’est possible de s’intituler « guérisseur » ou « rebouteux » que si on le porte en soi, et que la passion, l’endurance à soigner et les résultats thérapeutiques le prouvent. Dans ce cas, il est juste de reconnaître soi-même cette réalité. J’ai constaté que donner un tel diplôme ne change rien. Pire, si je le donne par convention à quelqu’un qui a fini son cycle d’études, alors que finalement ça ne colle pas avec son âme, cela ne serait pas juste. Ultimement, c’est à chacun de reconnaître s’il a la fibre ou non. Et s’il croit l’avoir alors que son cabinet ne se remplit pas, il ferait bien de faire la part entre ses phantasmes et la réalité ! Parfois, il arrive aussi que ce n’est pas le moment, qu’il y a d’autres priorités de vie ou qu’il y a quelque chose de prématuré, un manque de maturité ou d’équilibre personnel par exemple. J’ai aussi vu des personnes très capables énergétiquement et techniquement, mais ayant une estime d’elles-mêmes tellement faible qu’il leur était impossible de demander au patient de revenir pour une 2e séance pourtant nécessaire.


Aussi, ce genre de diplôme ne s’affiche pas dans un cabinet. Ce serait plutôt douteux !  Il n’aurait aucune valeur du point de vue de l’Etat, qui d’ailleurs n’en demande aucun lorsqu’on monte son cabinet officiellement (en France comme en Suisse). Du moment qu’on paie charges et impôts ! Nos pratiques existent au Répertoire des Métiers, mais tombent dans un vide juridique. Je souhaite qu’il n’en soit jamais autrement, car une reconnaissance d’Etat serait immanquablement accompagnée de règlementations et autres contraintes amputant notre art et nos libertés.

En résumé, le fait de constater la guérison chez d’autres êtres, grandement catalysées par nos mains et l’énergie envoyée, tout en sentant dans notre âme la résonnance de cette fonction, constitue l’initiation gravée dans nos corps subtils et notre inconscient par ces expériences répétées. C’est cela qui constitue notre véritable diplôme. Il est affiché à l’intérieur de vous, et est perceptible dans le monde spirituel tout comme par n’importe quel patient sensible, dans les 2 premières minutes de traitement.


Oui, par contre, vous recevrez des «Attestations de formation continue» que vous pourrez faire valoir auprès des fédérations ou organismes qui en demandent (ex : Registre des Médecines Empiriques (RME) et d’autres organismes et groupements d’assurances validant les heures de formation continue des thérapeutes). Cela répondra aux besoins des suisses qui ont besoin pour justifier de leur formation auprès de ces assureurs. Cela n’a rien à voir avec une reconnaissance d’Etat, qui n’existe simplement pas de ces métiers.

INSTITUT SUPERIEUR DE REBOUTEMENT

Ecole des Guérisseurs

Ecole des Rebouteux

Institut Supérieur de Reboutement



Genève - Savoie - Jura

( à la frontière France / Suisse )



George Bergoz

Maître Rebouteux

Guérisseur - Magnétiseur



Pré-requis nécessaires ?

Comment m’inscrire ?